Retour sur le Symfony Live Paris 2019

03 Avril 2019
Jean-Baptiste DELHOMMEAU
retour sur le symfony live Paris 2019

Comme chaque année, la communauté Symfony s’est retrouvée les 28 et 29 mars, à la cité universitaire de Paris, pour le Symfony Live 2019. L’occasion pour cette dixième édition de la conférence, de se voir présenter les nouveautés de l’écosystème Symfony mais aussi de ressentir les tendances techniques actuelles du web.

 

Cela fait maintenant 3 années de suite que l’équipe Pepperbay y est présente. Voici notre retour sur cet immanquable de l’année.

 

Plus de 900 fans ont visionné la vidéo rétrospective, faite pour l’occasion, afin de célébrer les 10 ans de la conférence Symfony Live. C’est là que l’on constate tout le chemin parcouru pour atteindre le niveau de qualité des derniers SF Live wink

 

Comme souvent c’est Fabien Potencier qui ouvre le bal avec le premier talk technique.

Au sujet, le nouveau composant email (MIME et MAIL). L’outil se veut être, à terme, une alternative à SwiftMailer (l’actuel outil recommandé dans la doc symfony). Le principal avantage du composant et qu’il est très léger et pensé pour fonctionner en asynchrone (via le composant symfony messenger par exemple). Des fonctionnalités de rendu et de mise en forme, via twig ou ink, en feront rapidement un composant incontournable.

 

Titouan Galopin, nous a ensuite présenté comment fonctionne react/redux, une librairie javascript développé par Facebook. L’univers et la logique est très différente de ce que l’on peut retrouver dans les applications backend (symfony). React a le gros avantage de fournir un ensemble de bibliothèques permettant de bénéficier d’une interface utilisateur riche mais très légère. Difficile de ne pas être convaincu ;)

 

Nos données ont également eu une petite place dans ce Symfony Live 2019 avec le talk de Romain Drigon qui nous a donné quelques protips sur Doctrine (listeners, criterias, tracking policies…). Ce talk a permis de se pencher plus en avant sur les pratiques à mettre en oeuvre et celles à éviter.

 

Les API ont aussi été mise à l’honneur cette année. L’outil API Platform est un incontournable. Kevin Dunglas, Grégoire Herbert tous deux officiant chez lestilleuls.coop (créateur de API Platorm), nous ont présenté, ou représenté ;), l’outil ainsi que ses nouveautés. L’occasion de faire tourner une petite application utilisant Symfony framework, API Platform, panther et mercure afin de nous en montrer la puissance ! La facilité de mise en place (RAD application) est bluffante. La mise en place des tests panther, alternative plus que convaincante à selenium, a suscité un grand intérêt. Mercure, un protocole pour pousser les mises à jours en temps réel au navigateur, a été mis en avant. Couplé avec un framework JS (ici vue.js) cela rend une simple page statique bien plus interactive !

L’intégration des DTOs, mercure ou encore messenger dans Api Platform, rend l’outil presque incontournable pour faire une API rapidement.

A travers des exemples concrets, des astuces pratiques, et une visite guidée de l'architecture, François Zaninotto nous a présenté React-Admin l’admin générateur d’API platform.

 

Damien Alexandre, de chez JoliCode, nous a, quant à lui, présenté un retour plein d’expérience de la mise en place d’Elasticsearch dans nos solutions. Sa présentation était vraiment très instructive avec plein d’exemples de choses à ne pas faire ou à éviter. On sentait vraiment l’expérience et les dents cassées.

 

Benoit Jacquemont (Nantais heart) nous a présenté le futur HTTP/3. Un retour pédagogue vraiment très intéressant. Ce nouveau protocole annonce un réel gain de performance pour le web du futur !

symfony live nicolas grekas

 

Frédéric Bouchet nous a fait l’éloge de rabbitMQ, l’ultime outil open source pour le queuing. Que dire à part que coupler avec le composant messenger c’est vraiment LA solution pour faire de l’asynchrone et découpler son code. C’est vraiment la tendance la plus marquante de ce Symfony Live.

 

Nicolas Grekas autre membre incontournable de la core team de Symfony nous a présenté le nouveau composant Symfony HTTP Client. Il a pour vocation à terme de remplacer Guzzle et Goutte.

 

Cette année la tendance est claire. Symfony sera à terme plus qu’un simple framework. Symfony sera un écosystème complet pour créer des applications web. Chaque composant sera interopérable et permettra de créer son application selon son besoin. Application web, petit site vitrine, ligne de commande, etc,. Se soustraire au maximum de composant tiers est un souhait et une nécessité. Premier fer de lance du PHP, Symfony aide incontestablement à rendre ce langage toujours plus apprécié par la communauté.

 

I <3 PHP, I <3 symfony, I laugh

 
Retour

Contactez-nous
 

* Tous les champs sont obligatoires - Pepperbay garantit vos droits d'accès, de rectification et votre droit à l'oubli concernant vos données à caractère personnel collectées via ce formulaire