Sept risques capitaux qui planent sur votre système d'information

05 Octobre 2016
Agathe HACOUT
risques_entreprise

Les risques informatiques sont de plus en plus présents dans les entreprises et méritent que les dirigeants s'y intéressent de plus près. En effet, déléguer la gestion des risques à un tiers spécialisé dans la prise en charge de Système d' Information ne suffit plus.

 

L'échec d'un projet interne

La mise en place d'un ERP ou la refonte d'un Système d'Information peut se révéler être une menace. En cas d'échec ou d'incident votre Système d'Information peut se retrouver bloqué et vous pouvez perdre l'accès à vos données.

 

La demande de rançon

Se protéger contre les pirates informatiques devient une nécessité car nul n'est à l'abri d'une attaque et d'une demande de rançon.  Les pirates informatiques profitent de vos failles informatiques pour s'introduire dans vos Systèmes d'Information et bloquer vos accès. Vous devez alors régler une rançon (pouvant aller jusqu'à plusieurs milliers d'euros) pour débloquer vos données.

 

La faiblesse des objets connectés

Beaucoup d'entreprises possèdent des objets connectés mais malheureusement leur sécurité n'est pas garantie. Ils présentent souvent des failles pouvant facilement être exploitées par des pirates.

 

L'attaque de sa chaîne de production

Les pirates informatiques ne manquent pas d'ingéniosité pour attaquer les entreprises. Attaquer la chaîne de production en est la preuve. Considérée comme peu risquée, les entreprises ont souvent tendance à l'oublier lors de l'analyse des risques. C'est une erreur car elle a besoin d'être informatisée comme les autres maillons de l'entreprise et présentent donc également un risque d'attaque.

 

L'espionnage

L'espionnage est devenu un risque majeur dans les attaques informatiques. Il est très aisé pour les pirates de s'introduire dans votre Système d'Information pour voler les données. En revanche les intrusions sont difficiles à détecter. Il faut compter entre 130 et  140 jours pour détecter une intrusion ce qui laisse largement le temps aux espions d'exploiter vos données.

 

La pénurie de talent

Le problème actuel est que nous venons à manquer de talents experts dans la cybersécurité. Les besoins du marché sont tels que seulement 1 candidat sur 40 répond aux besoins.

 

Le comportement désinvolte des utilisateurs

L'humain est le problème majeur dans la cybersécurité. Il ne met pas en œuvre les bonnes pratiques de sécurité, ce qui laisse la porte ouverte aux voleurs.

 

Retrouvez l'article de C.Desjardins en intégralité sur LesEchos.fr

 

 

 

 
Retour

Contactez-nous
 

* Tous les champs sont obligatoires