Que penser des objets connectés en entreprise?

20 Septembre 2016
Agathe HACOUT
objets_connectés

Depuis 2012, les objets connectés sont monnaie courante chez le grand public. Cependant, contrairement à ce qu’on pourrait croire, le succès n’est pas encore au rdv.  Alors qu’en est-il pour les entreprises ?

 

Mais que penser de ces objets dans l'entreprise en 2016 ?

D’ici quelques années, chaque personnes devraient posséder au moins 6 ou 7 objets connectés. La question pour les entreprises est donc essentielle car cela leur ouvre de larges perspectives. Avec les objets connectés, elles vont pouvoir aborder leur business de manière différente. Elles pourront par exemple se connecter à leurs clients. Si elles arrivent à se départir du fait qu'il s'agit d'un objet, elles pourront gagner en performance et innovation.

 

Mais le plus important, ce n'est pas l'objet lui-même, ce sont bien sûr les données !

 

Les besoins en données ne sont pas les mêmes pour une entreprise et pour un particulier. Le cadre est bien plus réglementé que pour les particuliers. Il va donc falloir chercher de nouvelles sources de données à extraire des objets connectés.

 

Tous connectés

 

Grâce à l’évolution du marché des objets connectés, les réseaux sont beaucoup plus nombreux ce qui laisse un large choix aux entreprises qui souhaitent tenter l’aventure. Ce contexte est donc favorable aux entreprises.

 

De plus, le boom des objets connectés pour le particulier a fait augmenter le nombre de capteurs, ce qui évite aux entreprises de devoirs développer leurs propres capteurs. Elles ont tout à porter de main. Elles peuvent maintenant prendre n’importe quel objet connecté et y aposer leurs capteurs.

 

Connectés + Intelligents = Systèmes complexes + adaptatifs

 

Les objets connectés en entreprise font partie d’un système complexe plein de capteurs et ces grâce aux logiciels qu’ils pourront développer de nouvelles fonctionnalités.

Les logiciels vont permettre d’apporter de nouvelles fonctions aux objets.

 

Retrouvez l'intégralité de l'article de Frédéric CHARLES sur ZDnet

 

 

Retour

Contactez-nous
 

* Tous les champs sont obligatoires